Spiruline bio, vraie ou fausse idée ?

Toute culture agricole purement biologique est de plus en plus convoitée de nos jours. Ceci est en effet dû à la bonne santé que garantissent ces dernières. Mais malheureusement, pour vendre leurs différents produits, beaucoup de producteurs agricoles affirment que leurs produits sont bios.

Et c’est la situation qui prévaut avec la spiruline. Certaines personnes affirment en effet vendre de la spiruline bio, pendant que d’autres affirment qu’on ne pourrait en réalité, parler de spiruline bio.

Le présent article se propose donc de vous éclairer à ce sujet. Lisez-le donc afin de savoir s’il est approprié ou pas d’employer le terme « bio » en ce qui concerne la spiruline.

Qu’est-ce qu’une spiruline bio ?

Avant d’aller dans le vif du sujet, il est primordial de s’assurer de ce qu’on met dans le concept de « spiruline bio ». Il s’agit en effet d’une spiruline obtenue à base d’une agriculture hautement contrôlée et sans produit chimique. Ceci sous-entend donc que la culture de la spiruline bio ne bénéficie en aucun cas de l’intervention des pesticides et des engrais chimiques. Elle est strictement écologique et contrôlée.

L’appellation « spiruline bio » a sa raison d’être

Dans des pays comme l’Australie, la nouvelle Zélande, la Suisse et les États-Unis d’Amérique, il existe des spirulines qualifiées de bio. Il existe en effet dans chacun de ces pays, des organismes certificateurs de produits bios. Ce sont en effet ces organismes experts en sécurité alimentaire et biosécurité qui attestent si une spiruline est effectivement bio.

Mais en France, les organismes de certification procèdent au contrôle des produits en respectant un cahier des charges assez défini par la législation en vigueur et qui ne prend pas en compte la spiruline.

Du coup, il est impossible de certifier l’existence d’une spiruline bio en France. Mais cela ne voudrait en aucun cas dit que la spiruline bio n’existe surtout sur d’autres marchés.

D’autres articles à lire sur notre blog.